A bas l'Etat policier - Jacques Bériac / Interprétée par Dominique Grange (mai 68) : Puisque la provocation Celle qu’on n'a pas dénoncée Ce fut de nous envoyer En réponse à nos questions Vos hommes bien lunettés Bien casqués bien boucliés Bien grenadés bien soldés Nous nous sommes mis à crier / A bas l'état policier A bas l'état policier A bas l'état policier / Parce que vous avez posté Dans les cafés dans les gares Des hommes aux allures bizarres Pour ficher pour arrêter Les Krivine les Joshua Au nom de je n’sais quelle loi Et beaucoup d’autres encore Nous avons crié plus fort / A bas l'état policier A bas l'état policier A bas l'état policier / Mais ce n’était pas assez Pour venir à bout de nous Dans les facs à la rentrée Vous frappez un nouveau coup Face aux barbouzes, aux sportifs Face à ce dispositif Nous crions assis par terre Des Beaux-arts jusqu’à Nanterre / A bas l'état policier A bas l'état policier A bas l'état policier / Vous êtes reconnaissables Vous les flics du monde entier Les mêmes imperméables La même mentalité Mais nous sommes de Paris De Prague et de Mexico Et de Berlin à Tokyo Des millions à vous crier / A bas l'état policier A bas l'état policier A bas l'état policier.