Rémi Fraisse: le gendarme en garde à vue

14 janvier 2015 | Par La rédaction de Mediapart


Le gendarme qui a lancé la grenade causant la mort de Rémi Fraisse au barrage de Sivens a été placé en garde à vue ce mercredi 14 janvier.

Le gendarme qui a lancé une grenade mortelle sur Rémi Fraisse, lors des manifestations contre le barrage de Sivens a été placé en garde à vue, a annoncé le parquet, confirmant une information du Parisien. Il est entendu à Malakoff (Hauts-de-Seine), dans le cadre de l'enquête pour « violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner, faits commis par une personne dépositaire de l'autorité publique dans l'exercice de ses fonctions ».


Le 26 octobre 2014, le corps de Rémi Fraisse, un jeune homme de 21 ans, était retrouvé sur le site de Sivens. L’autopsie avait montré qu’il était décédé après avoir reçu une grenade dans le dos. Le ministère de l’intérieur avait alors écarté la possibilité d’une bavure. Début décembre, les conclusions de l'enquête administrative de l'Inspection générale de la gendarmerie nationale avançaient que les gendarmes ne s'étaient rendus coupables d'aucune faute professionnelle.