Amour, émeute et cuisine

Quelques pensées sur la civilisation, considérée dans ses aspects politiques, philosophiques, et culinaires, entre autres. Il y sera donc question de capitalisme, d'Empire, de révolte, et d'antiterrorisme, mais aussi autant que faire se peut de cuisine.

29 mai 2014

Septième festivité : Trois minutes douche comprise !

Isabeau de Loère AEC copier01

Septième festivité : On estima soudain judicieux encore, pendant ce temps là, d'importer en France une récente imbécillité canadienne conçue à l'université du Queensland : « Three minutes thesis ». Ce concours, chapeauté par le CNRS et le CPU(1) et subtilement renommé pour la cause « Ma thèse en 180 secondes », eut pour objet de mettre en compétition quelques doctorants en les invitant à « Faire comprendre des années de recherche en trois minutes et au plus grand nombre ». Nul ne remarqua semble-t-il qu'il ne pouvait s'agir là que d'entériner l'insignifiance de la plupart des thèses étudiantes, en les livrant à la fatuité chronométrique. Mais il est vrai qu'on exigeait depuis longtemps déjà que les « meilleurs »(2) des doctorants exerçassent l'essentiel de leur talent en plein cœur de la célérité des flux financiers, marchands, et bien entendu médiatiques.

1 - CPU : Conférence des Présidents d'Université / CNRS : Centre National de la Recherche Scientifique. 

ma_these_180

2 - Les « meilleurs », c'est-à-dire les plus ingénus ou les plus consciemment soumis.

Posté par isabeaudeloere à 14:25 - TEFMORB - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

11 novembre 2013

La gigue à Mitchounano

La gigue à Mitchounano - Paul Piché (1978) : St-Scholastique ou parc Forillon / Fallait partir de bon matin / Pour les touristes ou leurs avions / On est toujours dans l'chemin / Les gens ont perdu leurs maisons / Leurs terre et pis leur pays / Tout ce que j'ai pu faire / C't'une p'tite chanson / Qu'ira pas plus loin qu'ici.

Dans l'nord y a un moulin / Qu'y a empoisonné tous les indiens / Apparemment ça répondait / Vraiment à un besoin / Pis on leu d'mande après ça / De r'garder le bon côté d'la vie / De pu chasser de pu pêcher / D'arrêter d'faire des p'tits / Y aurait ni tête, ni pieds / Pourrait pas travailler / Dans l'pâte et papier.

Va-tu falloir attendre qu'y'aille / Démolir toutes nos maisons / Attendre d'être empilés dans des bâtisses / Faites en carton / Va-tu falloir attendre / D'être rendu fous, d'être affamés / Attendre d'avoir la corde au cou / Les mains ben attachées / Mais on a pas assez eu d'misère / Y nous faudrait l'enfer / Avant d'se révolter, avant d's'organiser.

Pis les étudiants, objectivement / S'inquiètent pour passer le temps / Y gardent la connaissance entre eux / Comme le riche son argent / Ou ben on signe rien qu'une pétition / Mais c'est pas ben ben risqué / Y a pas d'danger qui voyent ton nom / Sur des feuilles tout fripées / C'est l'à qu'on s'cache la face / Pour faire nos grimaces / Sur des bouts d'papier.

On s'est r'gardé à bout portant / L'nombril au premier plan / On sait qu'on est du monde peureux / Avec un bel accent / Mais va-tu falloir attendre / Qu'y viennent nous chercher / Comme des boeufs / Quand on sera rendu rien qu'd'la viande / On sera pas moins nerveux / Mais on a pas assez eu d'misère / Y nous faudrait l'enfer / Avant de se révolter, avant d's'organiser.

Posté par Leolonico à 12:02 - Chants - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
 
Anti-Terrorisme
Manifestations Monde en lutte Nos positions Soutien Tags cuisine TEFMORB Chants révolutionnaires Liens
« septembre 2017 
dimlunmarmerjeuvensam
     1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
Flux RSS des messages
Flux RSS des commentaires