Amour, émeute et cuisine

Quelques pensées sur la civilisation, considérée dans ses aspects politiques, philosophiques, et culinaires, entre autres. Il y sera donc question de capitalisme, d'Empire, de révolte, et d'antiterrorisme, mais aussi autant que faire se peut de cuisine.

21 février 2014

Flic de Paris

Flic de Paris - Jehan Jonas, 1967 : T'es qu'un flic de Paris, t'es qu'un flic de Paris / T'es la flicaille des gens honnêtes / Avec un oeil dans nos assiettes, / Tu fais l'beau aux sorties de l´usine / L'air aggripant de Steve Mac Queen / Les pigeons font sur nos toitures / C'que tu fais toi sur nos voitures, / Autant qu'ils visent les monuments / Que toi t'évites les gouvernants / T'es qu'un flic de Paris, t'es qu'un flic de Paris / T'as d'l'avancement qui s'croise les bras / Dans les idées lorsque t'en as, / Tu bouches à droite pour le turbin, / Tu votes à gauche pour t'faire du bien / Comme une Peau d'Âne qui aurait pas tout, / T'es d´la pèlerine et rien en d'ssous, / De la baudruche assermentée / Gonflée au vent de la société / Bref un flic de Paris, bref un flic de Paris / Dans le panier de la connerie / Tu vas taper sur les gars qui / N'ont pas voulu marcher tout droit / Et qu'ton odeur n´impressionne pas / Tu m'diras qu'tu fais ton boulot / Qu't'es pas payé pour le cerveau, / Heureusement qu'on t'paye pas pour ça / Parce que sinon tu boufferais quoi ? / P't-être les flics de Paris, p't-être les flics de Paris / Depuis qu't'as prononcé tes voeux / Tu as l'esprit qui boite un peu, / Moitié par les coups du regret, / Moitié par les coups d'beaujolais / Si tu fous tes amis au clou / Pour un danger qui t'serre le cou, / Garde le ridicule qu'on te donne, / C'est l'seul au moins qui n'tue personne / Même les flics de Paris, même les flics de Paris / Chez toi, quand on pose des questions, / C'est pas à coups d'conversation, / Même quand t'interroges le bon Dieu / Y ressort jamais avec des bleus / T'as la manière d'te rendre utile / En uniforme ou en civil, / T'as beau bouffer du Gargantua, / T'es jamais qu'un larbin de l'Etat / Et un flic de Paris, et un flic de Paris / Enveloppé de ta sépulture / On t'sortira d'la préfecture / Pour un p'tit coin à concessions / Où on f'ra pousser des bâtons / En attendant tu fais des p'tits, / Tu bouches le soleil de Paris / Pour que continue la synthèse / De cette spécialité française / Qu'est le flic de Paris, qu'est le flic de Paris.

Posté par isabeaudeloere à 11:57 - Chants - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
 
Anti-Terrorisme
Manifestations Monde en lutte Nos positions Soutien Tags cuisine TEFMORB Chants révolutionnaires Liens
« septembre 2019 
dimlunmarmerjeuvensam
1 2 3 45 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 1718 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30      
Flux RSS des messages
Flux RSS des commentaires