Amour, émeute et cuisine

Quelques pensées sur la civilisation, considérée dans ses aspects politiques, philosophiques, et culinaires, entre autres. Il y sera donc question de capitalisme, d'Empire, de révolte, et d'antiterrorisme, mais aussi autant que faire se peut de cuisine.

24 juin 2019

Week-end de lutte contre Center Parcs et son monde

Week-end de lutte contre center parcs

[Jura] Week-end de lutte contre Center Parcs et son monde

Publié le 22/06/2019 | Mise à jour le 24/06/2019

Le premier week-end de juillet, la Coordination Center Parcs Ni Ici Ni Ailleurs organise dans le Jura des moments d’information et de rencontre contre les projets de la multinationale Pierre-et-Vacances.


Alors que les trois projets de Center Parcs envisagés en Bourgogne-Franche-Comté et Rhône-Alpes sont à l’arrêt (la convention liant la Région BFC à Pierre & Vacances étant "caduque" pour reprendre les termes du délégué au tourisme Patrick Ayache, et le projet de Roybon étant stoppé par des occupations et des recours en justice), les élus locaux de Poligny et des environs ne baissent toujours pas les bras.

Pour preuve, suite à la déclaration faite par le maire de Poligny, à la fin du mois de mai, la Communauté de Communes Coeur de Jura Arbois-Poligny-Salins a fait appel de la décision du Tribunal Administratif relative au recours déposé par Le Pic Noir à l’encontre de la modification du PLU. Ceci alors que les nombreux problèmes soulevés par les divers opposants aux projets sont toujours présents (forêt malmenée, argent public dilapidé, zones naturelles dévastées, création d’emplois factices, ...) et certains d’une actualité accrue (récurrents problèmes d’eau dans le département).

Effectivement, qu’un Center Parcs ou d’autres travaux soient envisagés dans la forêt de Poligny, les nuisances restent identiques. Et l’argumentaire pour justifier la course au profit similaire. Détruire l’environnement pour garantir des emplois (précaires, sous payés, aliénants, superflus), et ce à n’importe quel coût, voilà la recette qui nous est proposée ! Nous ne voulons pas la goûter. Même pas pour "essayer".

C’est dans ce contexte que l’Assemblée d’Opposant.e.s à Center Parcs invite la population, dans toute sa diversité, à participer à plusieurs moments d’action à Poligny et à Lons-le-Saunier afin de continuer de s’opposer à Center Parcs et au monde qui va avec. Alors n’hésitez pas, rejoignez-nous !

VENDREDI 05 JUILLET – POLIGNY
CINÉ-COMTÉ – 7€
20h15 : Accueil et infokiosque / 20h30 : Diffusion puis discussion
Diffusion du film "Le temps des forêts" (1h43) de François-Xavier Drouet.
Projection suivie d’un débat avec des forestiers en lutte dans le Jura.
Synopsis : "Symbole aux yeux des urbains d’une nature authentique, la forêt française vit une phase d’industrialisation sans précédent. Mécanisation lourde, monocultures, engrais et pesticides, la gestion forestière suit à vitesse accélérée le modèle agricole intensif. Du Limousin aux Landes, du Morvan aux Vosges, Le Temps des forêts propose un voyage au cœur de la sylviculture industrielle et de ses alternatives. Forêt vivante ou désert boisé, les choix d’aujourd’hui dessineront le paysage de demain."

SAMEDI 06 JUILLET - POLIGNY
10h00 : COUR de la MAIRIE
Rendez-vous afin de continuer d’afficher notre commune opposition à Center Parcs, au tourisme de masse et au monde qui les a rendus possibles.
Rassemblements et manifestations se sont succédé ces dernières années à Poligny sans, pour le moment, faire changer d’avis l’élite en place à la Mairie. Faisons de cet appel à investir la cour de la Mairie un moment vivant et de rencontres qui pourra faire vaciller l’opinion des élus locaux, qu’ils siègent ici ou auprès de la Communauté de Communes. Le rapport de force construit par les composantes en lutte depuis plusieurs années doit être consolidé et amplifié. Continuons d’afficher notre présence, persévérons à montrer que d’autres possibles sont à portée de main et insufflons un revirement de situation. Pour cela, banderoles, instruments de musique, masques, pancartes, slogans, chansons, maquillages, déguisements et bonne humeur seront les bienvenus.

SAMEDI 06 JUILLET - LONS-le-SAUNIER
Centre Social, 2 Rue de Pavigny – PRIX LIBRE
19h30 : Accueil et infokiosque / 20h00 : Présentations et débat
Échanges autour du tourisme de demain, la gentrification en milieu urbain et la bulldozérisation en milieu rural, sur l’aménagement du territoire, ses objectifs et ses conséquences.
– L’Office de l’Anti-Tourisme, actif principalement à Grenoble, proposera une critique complète du tourisme de masse.
– La Guillotière n’est pas à vendre, basée logiquement à Lyon, exposera le cas d’un quartier dont la population pauvre est inlassablement chassée par la « pression immobilière ».
– L’Assemblée d’Opposant.e.s à Center Parcs, agissant dans le Jura, s’exprimera autour de la lutte contre un projet d’infrastructure touristique devant grignoter des espaces boisés.

Contact : assembleecontrecenterparc@lists.riseup.net

Source : DijoncterInfo

Center parcs ni ici ni ailleurs

Posté par isabeaudeloere à 12:24 - Manifestations - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

20 mars 2019

ACTE 19 : Tous à Nice - Appel national

Acte 19, tous à Nice

ACTE 19 : Tous à Nice - Appel National

Posté par maguyporete à 07:39 - Affiches - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

19 mars 2019

Quinzième festivité : Le feu ça brûle !

Quinzième festivité : Après dix-huit semaines de défilés, on décida soudain en haut-lieu de ne plus autoriser les manifestants de France à exprimer leur insatisfaction au coeur des quartiers ayant déjà eu à souffrir des quelques feux et fracas provoqués par lesdits manifestants - portant gilets jaunes ou non. Aussi ne fut-ce bien notoirement que par ignorance que de mauvaises langues dénoncèrent l'étrangeté d'un tel choix de la part du gouvernement, puisqu'à l'évidence il fut fait en toute intelligence macronienne afin que l'ensemble des "gueux grognons" du pays pussent renouer avec un minimum d'apaisement en retrouvant sur leur chemin de quoi défouler leur colère sur un matériel bourgeois encore presque "neuf". Tout, finalement, n'était quoiqu'on en rît peut-être pas encore entièrement foutu.

Gilets jaunes acte 18 Fouquets 01

Posté par isabeaudeloere à 12:58 - TEFMORB - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

09 mars 2019

Le seul président qu'on veut, c'est le camembert

Le seul président qu'on veut, c'est le camenbert

Le seul président qu'on veut, c'est le camembert

Posté par PhilibertdePisan à 17:58 - Tags & Banderoles - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

07 janvier 2019

La police dans la poche

La police dans la poche

Un policier utilise un telephone a partir d un bateau dans une rue inondee a Bath, inondation 1947 récadrée

Ce n'est pas un hasard si dans certains pays comme la Grèce et l'Allemagne, les manifestants font tout pour interdire les photographes/vidéastes au sein des mouvements. Régulièrement, des photos/vidéos offrent les visages des activistes aux bases de données de la police.

Trop souvent des images servent à réprimer et à ficher les manifestantes et manifestants, soit directement comme simples constats prouvant l'implication de ces derniers dans telle ou telle agitation sociale et politique, soit en tant que moyens de pression lors de procès ultérieurs.

Prendre des photos/vidéos en manifestation n'est dès lors jamais innocent, et ne devrait pas se faire sans avoir pris un certain nombre de précautions.

Il n'est pas rare de voir la police obliger un manifestant ou une manifestante à donner ses photos. En garde à vue notamment, les moyens de pression sont nombreux. Qui plus est, le développement de la reconnaissance faciale permet le plus souvent d'ores et déjà de connaître presque instantanément l'identité des personnes photographiées ou filmées, que ce soit à partir des originaux ou des mises en ligne sur facebook par exemple, ou encore periscope.

C'est pourquoi si le ou la photographe n'agit pas de manière responsable, il ou elle prend le risque d'être traité comme un auxiliaire des forces dites de l'ordre et des tribunaux.

Plusieurs éléments sont donc à prendre en compte au moment où les photos et les vidéos sont prises comme au moment de leur retouche :

1 - Le support sur lequel la police sera susceptible de collecter les images : carte mémoire, facebook, indymédia,...

2 - Les éléments susceptibles de rendre une personne reconnaissable : visage, taille, vêtements, cagoule enlevée puis remise,...

3 - Les éléments qui rendent le ou la photographe/vidéaste reconnaissable : les méta-données, en particulier, peuvent signaler la marque de l'appareil, la date et l'heure de l'enregistrement ainsi que la position GPS.

4 - La présence d'un ou une photographe/vidéaste peut dissuader quelques personnes de manifester, décourager certains gestes de ruptures nécessaires à l'avancée de la manifestation, ou encore contraindre à se masquer celles et ceux qui pourtant ne l'auraient aucunement souhaité sans cela.

5 - Nul photographe/vidéaste n'a à imposer aux autres manifestantes et manifestants sa propre conception du rapport à l'image et à l'action, et ce d'autant moins que dans la plupart des cas, si ses images ont des conséquences pénales, entre autres, ce ne sera pas elle ou lui qui en fera les frais.

Dans la rue :

1 - Toujours être prêt à détruire une carte mémoire ou au moins se trouver en capacité d'effacer les images enregistrées le plus rapidement possible.

2 - Ne jamais photographier ou filmer une scène susceptible d'entraîner des conséquences pénales.

3 - Eviter autant que possible de photographier ou filmer une personne ayant fait savoir qu'elle ne le souhaitait pas.

Sur le web :

1 - Penser à nettoyer les méta-données : heures, lieux, marque de l'appareil, identité du propriétaire...

2 - Toujours flouter les visages des manifestantes et manifestants.

3 - Rendre méconnaissables les vêtements et chaussures portés, ainsi que tout signe distinctif, si ceux-ci apparaîssent par trop identifiables.

4 - Avoir à l'esprit que plusieurs photos/vidéos prisent de différents points de vue et à des moments différents peuvent parfois s'avérer plus utiles encore à la police en lui permettant de reconstituer l'ensemble d'une séquence compromettante, que d'ailleurs le "délit" ait été réel ou non : un montage bien ficelé pouvant faire croire à tout et n'importe-quoi.

original du texte à voir sur Secours Rouge, ici légèrement modifié par nos soins

La police dans la poche revue par AEC copier

Posté par isabeaudeloere à 15:21 - Tracts - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

06 janvier 2019

STOP AUX GOURDINS, NOUS NE SOMMES PAS SI FIST !

Stop aux gourdins, nous ne sommes pas si fist

STOP AUX GOURDIN, NOUS NE SOMMES PAS SI FIST !

Posté par Leolonico à 15:54 - Tags & Banderoles - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

20 novembre 2018

DijoncterInfo

DisjoncterInfo

 DijoncterInfo

Posté par PhilibertdePisan à 20:30 - Liens - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

25 avril 2018

Manif en soutien à la ZAD et aux lentillères

Manif 28 avril 2018 soutien zad et lentillères

Manif en soutien à la ZAD et aux lentillères

samedi 28 avril 2018 à 14h30 place Bareuzai à Dijon

Posté par Leolonico à 11:58 - Soutiens - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

26 mars 2018

Un Appel

Un Appel 00 copier

Un Appel

(tract pour que le printemps 2018 soit révolutionnaire)

Posté par isabeaudeloere à 16:57 - Tracts - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

01 février 2018

Notre-Dame-des-Landes : Enracinons l'avenir

NDDL 10 février 2018

Notre-Dame-des-Landes

Enracinons l'avenir sur la ZAD, le 10 février 2018

Posté par PhilibertdePisan à 12:52 - Soutiens - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
 
Anti-Terrorisme
Manifestations Monde en lutte Nos positions Soutien Tags cuisine TEFMORB Chants révolutionnaires Liens
« juillet 2019 
dimlunmarmerjeuvensam
 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 1617 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31    
Flux RSS des messages
Flux RSS des commentaires